LE TRAIN DES PINS...

Le Train des Pins n'existe pas et n'a jamais existé. Il vaut mieux le dire tout de suite. J'imagine bien pourtant un petit train qui serpente la Bretagne à la découverte de ses multiples richesses... Il n'existe donc que dans mon imagination. Mais allez-vous me dire, si ce train n'existe pas d'où viennent les photos qui suivent ? En fait, pour être franc, ce voyage que vous allez faire d'un terminus à l'autre est lui bien réel sur une voie ferrée qui existe bien. Dans les photos qui suivent et qui sont retouchées, les noms, les logos ou certains éléments spécifiques ont été effacés. La dernière fois que je suis monté dans ce train, à la principale gare intermédiaire, la gare de l'"âne qui dit non" (nom d'emprunt), j'ai pu voir cette motrice endommagée suite au grave accident qui s'est produit sur la ligne il y a quelques années. Cet accident a entrainé morts et blessés graves. Mais nous allons donc faire ce voyage en photo en partant de l'un des terminus pour se rendre à l'autre. Ceux qui ont pris ce train le reconnaitront forcément même s'il ne se trouve pas en Bretagne....

Nous partons de la gare que nous appellerons Signe-Les-Pins. Elle sert également de "garage" pour les anciens wagon utilisés il y a quelques années encore pour la messagerie, c'est ce wagon aujourd'hui tagué, garé sur la voie de l'autre gare de Signe. Car vers 1900, il y avait deux gares de chemin de fer pour deux compagnies de chemin de fer. L'ancienne gare aujourd'hui désaffectée est celle en briques rouges, la gare actuellement en service étant plus banale.
Nous allons donc quitter la gare de Signe-les-Pins en direction de la gare de Brice (toujours un nom d'emprunt !), le terminus de la ligne. Mais intéessons-nous d'abord au tableau de bord de l'intérieur du train, ce tableau étant bien entendu spécifique à un modèle particulier de motrice.
D'autres gares existent bien entendu sur ligne, le plus souvent le bâtiment est désaffecté mais les arrêts sont maintenus, sauf bien entendu, pour la gare de l'"âne qui dit non", cette gare étant la plus importante à mi-parcours. Mais continuons notre parcours...
 

ARMOR COMMUNICATION
FRANCE MEDIA
lFax : 08.97.10.20.76
Contact par mail :en page d'accueil rubrique "contact"
 
Association gestionnaire et propriétaire des sites.
Siège social
à LORIENT (Morbihan)
Tout à l'heure, on a parlé d'un grave accident sur la ligne. Et voici une photo de l'accident (source de la photo non identifiée)...
Mais nous poursuivons notre voyage vers la gare de Brice....
Enfin, nous arrivons à notre terminus....
Notre voyage va donc s'arrêter ici même en gare de Brice. Les photos qui illustrent ce voyage n'ont pas toutes été prises en même temps et il y a 15 ans d'écart entre les plus vieilles et les plus récentes. Cela explique ainsi les générations différentes de wagons que l'on peut voir. Nous avons ajouté volontairement deux photos qui n'ont rien à voir avec ce train, puisqu'elles ont été prises à Flers dans l'Orne également sur une voie unique. A vous de les retrouver ! Précisons pour la petite histoire que notre train des Pins passe au milieu des rues à l'arrivée à Brice ce qui est assez rocambolesque aujourd'hui. Les problèmes de machines sont fréquents sur la ligne, une fois le conducteur craignait de ne pas pouvoir arriver à destination (en final on arrivera avec trois moteurs sur quatre grillés) et en août 2015, pour aller de Signe vers Brice, nous avons changé de train à mi-parcours par peur de panne mécanique... C'est aussi celà le train des Pins !